Minute Man National Historical Park

Ville de Concord, Massachussets.

 
minute man.jpg

 

Envie d'une balade bucolique dans un cadre authentique ? Le parc historique ''Minute Man'' est idéal. Lieu empreint d'histoire, c'est avant tout un endroit agréable pour une escapade au calme, au milieu de la verdure, des bruits d'oiseaux et des arbres.

Chacun y trouve son compte: idéal pour le jogging, le vélo, la marche ou les balades en famille, on peut aussi opter pour une visite culturelle et historique. C'est une agréable façon de déambuler dans un cadre préservé tout en découvrant le passé qui a forgé la culture américaine.

Ce parc est assez étendu géographiquement. Il se réparti au nord de Boston, entre les petites villes de Lexington, Concord, et Lincoln. C'est un lieu de commémoration notoire pour les américains, puisqu'il regroupe des sites où se sont tenu les premiers conflits qui ont engendré la guerre d'indépendance. 

On en a visité qu'une partie, celle qui se trouve à Concord. Le reste est à faire !


Un parc fort de ses symboles et de sa mémoire


 Les ''Minute Men'' sont l'élite des milices organisées dans les villes américaines. Ce sont des volontaires.

Les ''Minute Men'' sont l'élite des milices organisées dans les villes américaines. Ce sont des volontaires.

  • Pourquoi ce parc est-il si célèbre ? Retour vers le passé...

Avril 1775. L'Angleterre a gagné la guerre de conquêtes contre la France (''The French and Indian war'') et oppresse les américains depuis 1768. Le peuple est lourdement taxé, et l'armée anglaise, omniprésente, occupe le pays.

La colère gronde et des mouvements de résistance et de protestation s'organisent côté américains. Les insurgés, appelés aussi les patriotes, s'arment clandestinement. Des conflits sociaux et politiques majeurs éclatent, particulièrement à Boston, et les civils américains sont excédés et à bout. La paix ne tient plus qu'à un fil.

Tout part alors d'un plan élaboré secrètement par les anglais qui devait aboutir à la destruction un dépôt d'armes clandestin situé à Concord, et à l'arrestation prévue des chefs présumés de la résistance américaine: John Hancock et Samuel Adams. En fait, rien ne s'est passé comme prévu pour les britanniques: pensant écraser la rébellion, ils ont mis le feu aux poudres ! 

Le 19 avril 1775, les insurgés américains, qui étaient des civils n'y connaissant rien à la guerre, se sont organisés en milice et ont combattu l'armée régulière anglaise à Lexington et à Concord. La bataille de Concord est un échec cuisant pour les anglais. Elle sonne le glas de la domination coloniale, et prouve aux insurgés que la liberté est possible.

  • Autant vous dire que les Américains - à juste titre - sont très attachés à ces lieux.

Ils sont le symbole du triomphe de la liberté sur l'oppression, de la solidarité et du courage. Les batailles de Lexington et Concord ont marqué la mémoire des Américains car elles sont des éléments déclencheurs de la future indépendance des États-Unis.

En tant qu'Européen, on est surpris de réaliser en parcourant ces vestiges, que ces évènements on eu des répercussions dans notre propre histoire, et dans ce qui a construit les valeurs de nos républiques contemporaines.

Sur ce, nous voilà parti sur les traces de la guerre d'indépendance dans ce parc historique de ''Minute Man''.


Le ''North Bridge Visitor Center''


Le North Bridge Visitor Center est situé dans un manoir en briques construit en 1911 par les descendants de la famille Buttrick (le major John Buttrick était l'officier colonial qui avait ordonné à sa milice de tirer sur les soldats britanniques en 1775). On y trouve présente une courte vidéo sur la bataille de North Bridge, une librairie et des expositions. Il est ouvert tous les jours du 1er avril à début novembre.

L'intérieur de la bâtisse est sympa à visiter pour son ambiance ''Nouvelle Angleterre Coloniale''. Les évènements du 19 avril 1775, qui ont mené à la guerre d'indépendance, y sont très bien exposés et expliqués. L'entrée est gratuite.


des lieux marqués par 2 siècles, 2 révolutions


Ce parc évoque la révolution américaine du 18ème siècle qui a conduit à l'indépendance, mais pas que !

Sur le chemin du ''North Bridge'' (le pont nord), on retrouve des panneaux d'information sur les évènements de 1775, qui sont appelés ''la première révolution'', mais aussi sur les écrivains du 19ème siècle qui ont façonné la ''seconde révolution''... littéraire et philosophique cette fois.

DSC02500.jpg

 

Concord est en effet la ville qui a accueilli 3 personnages émérites de la littérature classique américaine:

  • Ralph Waldo Emerson, essayiste, philosophe et poète

  • Henry David Thoreau, philosophe, naturaliste, et poète (auteur de ''la désobéissance civile'')

  • Louisa May Alcott, romancière (auteur des ''quatre filles du Docteur March'')

Ils sont tous enterrés à proximité, au Cimetière de Sleepy Hollow (connu pour la légende ''du cavalier sans tête'') qu'on peut visiter à Concord. Leurs tombes sont tellement connues que leur direction est fléchée dans le cimetière !

 

 

 


Petit chemin le long du champ que les anglais avaient traversé en 1775... pour arriver devant le petit pont de bois dénommé '' North Bridge''.


le ''North Bridge'' - le site du coup de feu entendu dans le monde entier


Nous voilà devant le fameux ''North Bridge'' ! Ce petit pont tout mignon est une relique de la bataille de Concord de 1775 qui a marqué le début de la guerre d'indépendance des USA. Il doit être un des ponts les plus précieux des USA !!  La bataille a démarré sur ce pont, là où le premier anglais qui a osé le traverser a été tué par arme à feu. Oser se rebeller et tuer un anglais à l'époque était une petite révolution.

Il est aussi appelé le site du ''coup de feu entendu dans le monde entier''. C'est dire à quel point il est considéré dans le collectif américain: c'est un symbole matériel et visible de l'expression de la liberté pour toute une nation !

 Sur l'autre rive du pont se trouve la statue du ''Minute Man'' qui commémore le courage des Insurgés ce jour d'avril 1775. De ce côté du pont, un garde du parc vous accueille à la belle saison et se fait un plaisir de vous raconter toute l'histoire des insurgés et du pont avec une grande disponibilité. Top ! On a eu pleins de détails intéressants. Le garde était vraiment adorable.

Les abords de la rivière sont très boisés et très beaux. Le paysage a été soigneusement et volontairement maintenu tel qu'il était au 19ème siècle.  Il y a des gens qui pèchent et qui font du canoë , mais qu'on a pas pris en photo (pas d'autorisation). Au fait, la rivière porte le nom de la ville où nous sommes: Concord.


The Old Manse


Direction la ''Old Manse'', une grande maison construite en 1770. Ça a un côté ''petite maison dans la prairie'', et le chemin est agréablement ombragé. 

On peut visiter la ''Old Manse'', construite pour les aïeuls du philosophe Emerson. Ce manoir est célèbre pour ses associations historiques et littéraires. Concord est d'ailleurs une ville marquée par ses illustres habitants; dont des écrivains, poètes et philosophes.

Au 19ème siècle, Ralph Waldo Emerson s'y était installé avec sa famille. Il ensuite décidé de la louer à l'écrivain Nathaniel Hawthorne et sa femme. Outre leurs célèbres voisins, le couple Hawthorne est connu pour avoir été les hôtes de prestigieux invités. Parmi eux, on retrouve notamment Franklin Pierce, venu en 1845 avant de devenir Président des Etats Unis. L'écrivain et naturaliste Henry David Thoreau leur créa un jardin végétal, leur voisin était le poète Ellery Channing. En somme, ce manoir était à cette époque une sorte de boudoir de l'Amérique intellectuelle.

Malgré un carnet d'adresse bien rempli, il semble cependant que les finances n'aient pas été au rendez-vous... le couple Hawthorne a été contraint de quitter la maison pour cause de loyers impayés.

La maison a été habitée par la famille Emerson - Ripley jusqu'en 1939 et a été donnée aux services de conservation du patrimoine la même année avec tout ce qu'elle contenait. On y trouve une collection remarquable de meubles d'époque, livres, ustensiles de cuisine, de la vaisselle et d'autres articles, ainsi que du papier peint original, des boiseries, des fenêtres et des éléments architecturaux.

Manque de chance total en ce qui nous concerne: on a pas pu la visiter, on est venu les seuls jours où elle était fermée au public ! (3 fois de suite, on a pas été fortiches...😤 )


Pour en savoir plus et venir visiter le Minute Man National Historical Park



L'histoire du Yankee Doodle: Les Insurgés américains, Lafayette et Georges Washington


A lire aussi: les derniers posts