Préparer son dossier d'immigration sans embuches

Vous souhaitez immigrer provisoirement ou définitivement au Canada, et vous avez méticuleusement ratissé toutes les infos disponibles sur les sites de l'immigration canadienne à ce sujet. Vous vous êtes préparé à engager vos démarches, et vous avez tout prévu. Ça y est, vous êtes prêt à préparer votre dossier.


clock
  • Comment en ayant tout prévu le timing peut coincer...

Seulement voilà, on a beau tout prévoir, il y a toujours des imprévus. En ce qui nous concerne, des justificatifs auxquels on avait pas pensé on retardé la préparation de notre projet.

Voici donc quelques conseils et retours de notre propre expérience...afin de vous permettre d'anticiper l'élaboration de votre dossier et vous éviter nos difficultés... 

(Les infos ci-après sont essentiellement valables pour les personnes qui souhaitent préparer un dossier d'immigration permanente.)


Vos vie scolaire... même si elle date

Si vous êtes un étudiant de 20 ans, ce que je vais vous énoncer ne vous parlera pas plus que ça. Si en revanche, vous êtes dans la vie active depuis plus de 10 ans, ça prendra tout son sens... 

Pour les immigrations permanentes, vous devez justifier de votre situation personnelle et professionnelle sur les 10 dernières années antérieures à la date de dépôt de votre dossier d'immigration. Pour les immigrations temporaires, c'est 5 ans.

De manière générale, vous devez aussi justifier de votre niveau d'études, et de TOUTES vos études suivies. Si vous avez un ''trou'' d'un ou deux ans dans votre parcours scolaire, vous devrez le justifier. Certains documents totalement inutiles en France, sont par conséquent essentiels à votre dossier d'immigration.

 

  • Gardez vos attestations de scolarité et vos relevés de notes (si possible) en ce qui concerne les années d'études qui N'ONT PAS abouti à un diplôme.
attestation

Après 20 ans et de multiples déménagements, on a fait le ménage et viré des documents totalement inutiles en France... Résultat des courses: on a dû demander le dés-archivage d'une attestation de scolarité datant de plus de 20 ans auprès de l'Académie dont on dépendait. Autant vous dire que ça a parfois été ''coton'' d'obtenir le précieux document. (je vous passe le nombre de relances qu'on a dû faire pour obtenir un document qui datait de 1984...) Pour les années d'études supérieures, c'est l'Académie qui se charge de garder les documents. Si c'est une école privée, c'est l'école en question. Si c'est une année de CAP ou BEP, il faut contacter directement l'établissement où vous avez passé vos études. Tant qu'on ne l'a pas, le dossier n'avance pas...

 

A titre d'info, j'ai obtenu une attestation de scolarité de fac en 48h, là où une attestation d'inscription en CAP a mis 4 mois pour arriver après 3 relances... un incendie avait eu lieu dans la salle des archives, et on a eu chaud !!

 

 

 

  • L'évaluation des diplômes: patience et longueur de temps
girl.jpg

Sans évaluation de vos diplômes non canadien, pas de points comptabilisés dans la section de votre dossier relative à votre domaine d'études... autant vous dire que cette évaluation est importante dans les dossiers d'immigration permanente canadienne (on l'a fait pour Entrée Express).

 Le délai de traitement de votre évaluation débute lorsque l'évaluateur canadien accuse réception des documents émis par les institutions françaises.

Dans mon cas par exemple, j'avais 3 diplômes à faire évaluer, auprès de 2 académies différentes, et d'une école privée. 3 organismes étaient donc chargés de transmettre mon dossier au Canada.

- le premier a tout envoyé sous 48h

- le second a mis 3 mois, après 4 relances (dont deux écrites par courrier recommandé) et une engueulade au téléphone pour obtenir ce dont j'avais besoin (Ahhhh les fonctionnaires qui n'aiment pas les formulaires non "cerfa" et non formatés à la française...) là, franchement j'ai bien cru ne pas y arriver.

- le troisième a juste mis mon dossier sous le tapis pendant les vacances scolaires, puis pendant les absences du Directeur, puis encore pendant les vacances scolaires, puis a finalement dit que mes relevés de notes étaient perdus et que je devais patienter encore un peu. Bilan de l'action: 4 mois et 4 relances.

En ce qui concerne l'évaluation de mes diplômes, côté canadien, les dossiers n'étaient pas instruits pendant les vacances scolaires... (chez ''University of Toronto of Continuing Studies'' en l'occurrence). Le traitement du dossier a nécessité un délai de plusieurs semaines, hors ''rush service''.

"rush service'' ? késako ? Concrètement, c'est: on vous fait tout, vite fait bien fait, sous 72h, moyennant la somme de 500 $ en plus. 

Résultat des courses: j'ai ouvert mon dossier d'évaluation des diplômes en octobre 2016, pour avoir une réponse en mai 2017.


Les tests de langue

  • A moins de 2 mois de délai, c'est "chaud patate".

Il nous a fallu prévoir 1 mois de délai entre l'inscription du TEF (test de français) et son passage effectif, et 1 mois pour recevoir les résultats. Vous avez toujours la possibilité de demander un passage ''express'' dans certains centres, moyennant frais supplémentaires. Mais dans tous les cas, on ne peut pas avancer la date des résultats.

Pour l'IELTS (test d'anglais), c'était 2 mois d'attente pour passer le test, et des résultats 15 jours après le test.


votre vie professionnelle

  • Gardez TOUS les justificatifs de vos expériences professionnelles
fenetre

Le top est de conserver en plus de vos fiches de paye, certificats de travail, et contrats de travail, et idéalement une fiche de poste comportant le logo de votre entreprise dans laquelle sont décrites les taches que vous avez effectuées. Cela permettra de donner une preuve supplémentaire, si elle est demandée, que le code CNP (l'équivalent du code ROME français) de votre profession indiquée au dossier d'immigration est le bon.

 

  • Concernant les formations en continu, formations pour adultes non diplômantes, certificats et stages

Gardez tout ce qui peut montrer que vous vous êtes formé ou perfectionné à une profession ou un métier. J'ai pour ma part gardé tous les justificatifs de présence de mes formations en entreprise. 

 

  • -Gardez également les preuves de paiement de Pôle Emploi si vous avez eu des périodes de chômage.

Pour creuser plus loin...


A lire aussi: les derniers posts