Episode 3: Le transport de la statue de la Liberté vers New York



Alors que le chantier de construction du piédestal de la statue de la Liberté se termine aux Etats Unis, la France achemine son précieux cadeau par la mer. Le résultat de 20 ans de travail pour son concepteur, Auguste Bartholdi. Un gigantesque puzzle de 350 pièces, composé de 88 tonnes de cuivre et de 130 tonnes de fer forgé.


1885: Miss Liberty quitte Paris

  • France, Paris, 1885... le démontage de la statue, un puzzle géant

Retour sur la cérémonie du 04 juillet 1884, où la France officialisait son don en présence de l'Ambassadeur américain... le démontage de la statue commença 8 mois plus tard.

En février 1885,  350 pièces qui prirent place dans 210 caisses, (soit 88 tonnes de cuivre) et 130 tonnes de fer forgé.


  • Départ de la gare de St Lazare, direction Rouen

Coupure de presse non identifiée - source ici

Le 30 avril 1886 chaque pièce fut acheminée au port de Rouen, par le train de la gare St Lazare jusqu'à Rouen. On chargea le tout à bord de la frégate "Isère", (le chargement dura 15 jours...) puis le bateau remonta la Seine jusqu'au port du Havre, pour prendre la mer.

Chargement de la statue à Rouen, le 21 mai 1885 - source http://ecole.nav.traditions.free.fr/officiers_lespinasse_gabriel.htm

25 jours de voyage avant l'arrivée à New York à bord de " l'Isère"...


l'isère, la frégate chargée du transport de la cargaison la plus précieuse du 19ème siècle

La frégate militaire "Isère" - Source: http://villemur-historique.fr

L'Isère est une frégate. C'est un bâtiment de transport militaire dirigé par 5 officiers et 60 marins, fonctionnant à la fois à la voile et à la vapeur. Avec sa chaudière de 550cv, elle pouvait atteindre la vitesse de 8 nœuds par temps calme.

Condamnée en 1911,  l'épave de "l'Isère" gît aujourd'hui à seulement 9 mètres de fond devant le port de Sainte Catherine à Locmiquélic, en France.


  • Le commandant de l'Isère - Gabriel LESPINASSE de SAUNE, 37 ans

  • Le transport le plus honorifique de sa carrière

Source: http://villemur-historique.fr

C'est lui:

Marie Adolphe Jean Gabriel LESPINASSE de SAUNE (1848 - 1939)

Gabriel intègre l'Ecole Navale Impériale qu’il intègre le 1er octobre 1865. Il monte rapidement les échelons. Le 18 mars 1879 il est promu Lieutenant de Vaisseau.

Il est alors appelé en janvier 1885 au ministère de la marine à Paris pour être attaché à l’état-major. On lui confie ensuite le commandement du navire ”  l’Isère “ qu’il assurera 18 mois.

Il a passé près 42 ans et 3 mois au Service de la Marine, dont 28 ans et 8 mois en mer. Il a navigué sur toutes les mers du globe et assuré des missions de protection de la France et de ses possessions outre-mer.

Chevalier de la Légion d'honneur en 1882, et  Officier du même ordre en 1895.

Il est enterré au cimetière de Sayrac, commune de Villemur-sur-Tarn.

 


A son bord, l'équipe française chargée du montage de la statue de la Liberté...

A son bord prirent place Auguste Bartholdi, accompagné de son épouse, Jeanne-Emilie Baheux de Puyssieux, des messieurs Gadget et Gauthier... et des ouvriers de leur atelier.

Auguste Bartholdi et sa femme, Jeanne-Emilie

Auguste Bartholdi et sa femme, Jeanne-Emilie

L'Isère leva l'ancre le 21 mai 1885 pour son voyage à travers l'Atlantique, avec le soutien de la frégate "le Flore", le vaisseau de commandement de la division navale Atlantique Nord.


lA "flore", un vaisseau militaire de 46 canons pour un trajet sous haute escorte

La frégate à voile Flore en armement à Rochefort - 1869 - équipé de 46 canons et une cheminée. Source ici

 

 

 

Mise en chantier à Rochefort le 26 juillet 1847 comme frégate à voiles de 46 canons, il faudra attendre plus de vingt ans pour sa mise à flot (27 février 1869). Entre-temps, une longue transformation en aura fait un bâtiment à vapeur. A son commandement: Le Contre-Amiral Henri Lacombe (1825-1903)



histoire d'un chantier extraordinaire


A lire aussi: les derniers posts